Le petit-déjeuner national de prière aux USA, un évènement annuel peu conforme au premier amendement de la constitution

par | Mai 5, 2022 | USA | 0 commentaires

Le petit-déjeuner national de prière aux USA, un évènement annuel peu conforme au premier amendement de la constitution

par | Mai 5, 2022 | USA | 0 commentaires

 

 

Ils font des prières musulmanes ? Des prières hindoues ? Autre chose ? Non, non. « Le petit déjeuner national de prière » aux  Etats-Unis est un évènement annuel (chaque premier jeudi du mois de mai) concentré sur une seule religion, dans le cadre de nationalisme chrétien et ce malgré une constitution laïque dont le  premier amendement  interdit l’établissement d’une religion nationale, la préférence d’une religion sur une autre ou d’une religion sur les non-croyants.

Certains américains s’en offusquent ou considèrent cet événement avec méfiance à cause du groupe confessionnel conservateur qui est derrière. Ce petit-déjeuner  suscite chaque année une controverse.  En particulier en 2020 lorsque  le président Donald Trump utilisa cet évènement  pour critiquer ses opposants politiques et mettre en question leur foi.

A l’occasion de l’édition 2021 de cet évènement, Biden a déclaré  « Pour tant de personnes dans notre pays, c’est une période sombre et sombre……. Alors, vers qui nous tournons-nous ? Foi. »

En 2021, ce petit-déjeuner a de nouveau suscité des réactions hostiles de la part des militants des droits civiques et des homosexuels . Norman Solomon, directeur national du groupe militant progressiste RootsAction, a averti Biden de ne pas « tendre la main à la bigoterie » et a déclaré que « Nous n’avons pas besoin d’une unité avec le sectarisme » et que Biden, un fervent catholique qui assiste à la messe chaque semaine, pourrait mieux envoyer un message unificateur en sautant l’événement et en assistant plutôt à un événement qui est vraiment bipartisan.

Rachel Laser, présidente d’Americans United for Separation of Church and State, a convenu qu' »il y a de bien meilleures façons » que le petit-déjeuner pour Biden de se rapprocher des gens sur la base de croyances spirituelles communes et que « Nous aimerions beaucoup travailler avec l’administration pour trouver un moyen de changer le parrainage d’un événement comme celui-ci et d’en faire un lieu pour les Américains de toutes les différentes croyances religieuses »,

« J’espère que le président Biden reconnaît que nous vivons un nouveau moment, a déclaré  Graves-Fitzsimmons, et que la menace du nationalisme chrétien est une menace à la fois pour le pluralisme religieux sacré des États-Unis et pour le christianisme. »

Journée nationale de la raison

La Journée nationale de la Raison est une célébration laïque pour les humanistes , les athées , les laïcs et les libres penseurs .  La journée est célébrée chaque année le même jour que  la Journée nationale de prière en réponse à cette observance statutaire que de nombreux groupes athées et laïcs jugent inconstitutionnelle. La Journée nationale de la raison a pour but de « célébrer la raison- un concept que tous les Américains devraient  soutenir – et de sensibiliser le public à la menace persistante à la liberté religieuse posée par l’intrusion du gouvernement dans la sphère privée du religieux aux États-Unis. Plus sur Wikipedia

 

Sources:

Article complet en anglais: Biden, at prayer breakfast, calls out ‘political extremism’ sur  APnews

Pourquoi le National Prayer Breakfast doit disparaître, un article en anglais sur  Opendemocracy.net février 2022

Célébrations du 5 mai 2022 Religion News Services

Journée nationale de la raison, résolution de  Jamie Raskin

Que dit le premier amendement de la constitution des Etats-Unis ? (Wikipedia)  «  (en bref: le gouvernement ne doit préférer aucune religion à une autre, ou une religion à l’absence de religion, c’est très proche de la laïcité à la française)

Qu’est ce que le « National prayer day » ?  Le petit-déjeuner national de prière, organisé dans la salle de bal de l’hôtel Hilton à Washington, DC, accueille chaque année quelque 3 500 invités, dont des invités internationaux de plus de 100 pays. Il est hébergé par des membres du Congrès des États-Unis et est organisé en leur nom par The Fellowship Foundation, une organisation chrétienne. Il est conçu pour être un forum permettant à l’élite politique, sociale et commerciale de se rassembler et de prier ensemble. Depuis la création du petit-déjeuner de prière national, plusieurs États et villes des États-Unis et d’autres pays ont mis en place leurs propres événements annuels de petit-déjeuner de prière.

Franklin Graham Is Secretly Bankrolling the National Prayer Breakfast

%d blogueurs aiment cette page :