Citation du jour

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Le 18 janvier 1985, le régime soudanais exécutait Mahmoud Mohamed Taha pour apostasie

18 janvier 2022

Photo MahmoudMohammedTaha

Le militant, Mahmoud Mohamed Taha, prône l’égalité entre les hommes et les femmes, est favorable à une solution pacifique du conflit au Sud du Soudan et est l’adversaire de la dot et de l’imposition de la charia. Il milite pour un Islam ouvert et s’oppose à la politique d’islamisation et de discriminations du général Nimeiri à l’égard du Sud du Soudan. Emprisonné puis jugé pour les crimes d’apostasie et d’atteinte à la sécurité de l’État, le militant est condamné à mort et pendu le 18 janvier 1985 à Khartoum sous le régime du président Nimeiry.

Son œuvre principale « Un Islam à vocation libératrice, est interdit au Soudan. Cette œuvre annonce-t-elle la naissance d’une théologie islamique de la libération ? La conviction profonde de ce croyant musulman, la maîtrise parfaite de ses connaissances en théologie, la puissance de son argumentation en faveur d’une interprétation radicalement nouvelle de la foi, en rupture ouverte avec le credo dogmatique conservateur officiel dominant, témoignent de l’importance de cette contribution à un renouveau islamique qui, par bien des aspects, rappelle sur l’essentiel celui qu’anime la théologie chrétienne de la libération.

Mahmoud Mohamed Taha (Wikipedia)

Livre:  Un islam à vocation libératrice

 

Détails

Date:
18 janvier 2022
Catégorie d’évènement:

Laisser un commentaire