Nous vous recommandons ces livres …..

Athéisme et l’inexistence de dieux

livre et l'homme créa les dieux

« Et l’homme créa les dieux, comment expliquer la religion » par Pascal Boyer

Là où il y a des hommes, il y a des dieux, des ancêtres, des esprits, des sorciers et des démons. Pourquoi ? Dans cet ouvrage novateur, Pascal Boyer résout l’énigme en l’abordant sous trois angles différents. D’abord, les résultats de l’ethnographie moderne démontrent l’étonnante diversité des religions humaines mais aussi l’existence, sous ce foisonnement, de thèmes récurrents, de caractéristiques universelles. Ensuite, les sciences du cerveau, qui ont connu une véritable révolution au cours des trois dernières décennies, permettent de comprendre comment se forment les croyances religieuses. Enfin, le renouvellement de la réflexion darwinienne appliquée au cerveau permet d’inscrire le phénomène religieux dans l’histoire de notre espèce. Cette approche croisée permet non seulement de comprendre enfin pourquoi la religion existe, mais aussi pourquoi elle entretient un rapport particulier avec la mort et la morale, pourquoi il y a des rituels, pourquoi il existe des institutions et des doctrines, et pourquoi la force de ces croyances est telle qu’elles peuvent pousser les hommes au don de soi – mais aussi à l’intolérance et au fanatisme.

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre dieu l hypothse erronee

« Dieu, l’hypothèse erronée : Comment la science prouve que Dieu n’existe pas » par Victor J Stenger

La science a-t-elle quelque chose à nous apprendre sur la croyance religieuse, sujet réputé relever de l’intime? Est-elle même fondée à s’y intéresser alors que le consensus voudrait que science et religion appartiennent à des  » domaines de compétence distincts « . Pourtant de nombreux scientifiques croyants, aux Etats-Unis et ailleurs, s’acharnent par exemple à prouver l’efficacité thérapeutique de la prière ou à chercher la trace d’un  » dessein intelligent  » dans l’existence de la molécule de carbone aussi bien que dans l’émergence de la vie sur Terre. Adoptant un point de vue sceptique, Victor Stenger applique clans ce livre la méthode scientifique à l’hypothèse de l’existence de Dieu. Après tout, si le Créateur joue un rôle central dans le fonctionnement de l’univers et la vie vies hommes, sa présence devrait, d’une façon ou d’une autre, être  » détectable « . Se fondant sur les découvertes les plus récentes de la science, depuis l’astrophysique jusqu’à l’étude des particules élémentaires, l’auteur passe au crible les arguments des tenants du créationnisme et démonte une à une leurs approximations, voire leurs supercheries. C’est toujours par les avancées de la connaissance que les fausses certitudes des religions ont été le plus rudement ébranlées: de Galilée à Stephen Hawking, en passant par Darwin, l’apport de la science est incomparable. Victor Stenger le prouve ici une fois encore.

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre la gloire des athées

« La Gloire des Athées, 101 textes rationnalistes et antireligieux de l’antiquité à nos jours » par Jean-Claude Lamoureux

Ce recueil est destiné à rappeler l’existence de l’athéisme ainsi que le rôle éminent qu’il a eu dans le progrès des sociétés. De nombreuses notes accompagnent chaque texte et chaque auteur présentés chronologiquement. La philosophie alterne avec la poésie, la chanson et le pamphlet. Un effort a été fait pour limiter l’eurocentrisme de l’ouvrage. Morceaux choisis de plus de 100 auteurs présentés par ordre chronologique, de Charvaka à Vaneigem et Taslima Nasreen, en passant par Hsiun Tseu, Omar Khayyam, Giordano Bruno, l’abbé Meslier, d’Holbach, Marx, Proudhon, Freud, Nietzsche, etc.

Critiques et  disponibilité sur Amazon

livre le curé  meslier

« Le curé Meslier, athée, communiste et révolutionnaire sous Louis XIV » par Maurice Dommanger

Jean Meslier (1664-1729) curé d’Etrépigny, village des Ardennes, est l’auteur du Mémoire contre la Religion, copieuse somme philosophique débouchant sur une virulente critique sociale et politique de l’Ancien Régime annonciatrice des bouleversements révolutionnaires qui le suivirent, qu’il annonce et qu’il espère. Son message restera un temps occulté : Meslier n’a rien dévoilé de son vivant remplissant régulièrement son office sacerdotal. Mais il a laissé trois volumineux manuscrits à découvrir après sa mort, qui vont lentement circuler et où il taille en pièces la religion qu’il a servie durant sa vie au prix d’un drame de conscience. Seuls seront d’abord connus des extraits centrés sur sa critique exégétique, bientôt truffés de commentaires adventices, voire même de passages d’œuvres du baron d’Holbach. Pourtant, plus de cent copies manuscrites circulent lorsque Voltaire, alerté dès 1735 sur ce  » curé de village aussi philosophe que Locke « , publie en 1762 un Extrait des sentiments de Jean Meslier, bientôt appelé Testament du curé Meslier. Mais Voltaire donnant à la pensée de Meslier un tour déiste et taisant la dimension politique de son texte, l’émascule gravement. L’œuvre intégrale de Meslier ainsi que sa personnalité resteront largement inconnues jusqu’au milieu du XXe siècle. Maurice Dommanget, à qui l’on doit tant de superbes études sur l’histoire du mouvement ouvrier et la Révolution française, est le premier à mener l’enquête nécessaire, à réunir une impressionnante documentation et révéler ainsi la véritable dimension philosophique et politique du curé Meslier, qui sape tous les dogmes et ruine de l’intérieur toute l’organisation de l’Église, s’affirme ouvertement athée et précurseur du matérialisme de l’Encyclopédie, artisan de la Révolution et ancêtre du socialisme révolutionnaire et du communisme. Par la scrupuleuse honnêteté de ses recherches, la clarté de son écriture, par sa volonté de ne rien dissimuler des problèmes que posent la vie et l’œuvre de Meslier, Maurice Dommanget livre ici la plus admirable des biographies intellectuelles et une pièce maîtresse de l’histoire philosophique et politique du XVIIIe siècle.

Critiques et disponibilité sur Amazon

ttraité des trois imposteurss

« Traité des trois imposteurs Moîse, Jésus-Christ et Mahomet » par Paul Henry Thiry baron d’Holbach

Le De tribus impostoribus, ou Livre des trois imposteurs, défend la thèse selon laquelle Moïse, Jésus et Mahomet, abusant de la crédulité publique, n’avaient fait que tromper l’humanité par les moyens de la religion. Selon la légente, ce mansucrit existe depuis le XIIIe siècle. Il existe en fait de nombreux exemplaires du Traité des trois imposteurs, avec des différences plus ou moins grandes entre eux. Une troisième version fut éditée par le baron d’Holbach quelque décennies plus tard après celle de Spinoza. C’est cette dernière version que nous publions intégralement, complétée des Lettres et réponses du Baron d’Holbach à propos du traité des imposteurs.

Face à l’intolérance, au racisme et à la montée des intégrismes en tous genres, Paul Henri Thiry, baron d’Holbach, nous rappelle le sens de la liberté critique et individuel, en nous livrant ce pamphlet plus que jamais actuel et salvateur.

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre l atheisme expliqué aux croyants

« L’athéisme expliqué aux croyants » par Paul Desalmand

Si la production de textes sur l’Histoire des religions à destination du jeune public s’est singulièrement étoffée ces dernières années, manquait dans ce paysage éditorial un ouvrage sur l’athéisme. Paul Desalmand, avec ses grandes qualités de vulgarisateur, comble la brèche en nous offrant un tableau remarquable sur le sujet, tant par sa clarté et son exhaustivité, que par son respect pour les diverses sensibilités de ses lecteurs. Sans concessions mais avec délicatesse, il nous propose de comprendre les sources de ce mouvement de pensée, d’en peser les qualités et es dérives, parfois, pour nous permettre tant de comprendre mieux, que d’expliquer mieux cet engagement qui a forgé la pensée de nombre de grands intellectuels de notre histoire, en France et ailleurs.

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre histoire de l atheisme

« Histoire de l’athéisme »  par Georges Minois

Dieu est mort au XIXe siècle, dit-on. Mais dès, le IV siècle avant notre ère, Théodore l’Athée proclamait qu’il n’existait pas. L’athéisme est aussi vieux que la pensée humaine. Depuis les origines de l’humanité, il est l’une des grandes façons de voir le monde, un monde où l’homme est seul face à lui-même et à la nature aux règles immuables. L’histoire de l’athéisme n’est donc pas le simple négatif de l’histoire des croyances religieuses : c’est celle de tous les hommes – septiques, libres-penseurs, libertins, déistes, agnostiques, matérialistes – qui ont cherché à donner un sens à leur vie en dehors de toute foi religieuse.
A l’instar des religions, l’athéisme est pluriel : au fil des siècles, il a pris des formes différentes, successives et simultanées, parfois antagonistes : athéisme de révolte contre l’existence du mal, contre les interdis moraux ou contre la limitation de la liberté humaine : athéisme spéculatif dans les périodes de crise de valeurs ; athéisme confiant de Hegel et de Marx ; athéisme volontaire de Nietzsche ; athéisme de notre époque où la frontière entre croyants et incroyants semble de plus en plus floue.

Georges Minois, professeur d’histoire et historien des mentalités religieuses, a écrit de nombreux ouvrages sur la culture occidentale. Il est l’auteur, entre autres, de L’Eglise et la science, histoire d’un malentendu (2 tomes), L’Eglise et la guerre, Histoire du suicide.

 

 

Critiques et disponibilité sur Amazon

 

livre et l'homme créa dieu à son image

« Et l’homme créa Dieu à son image: La science à la rescousse du bonheur » par Romain Gagnon

Peut-on sérieusement croire encore au XXE siècle qu’un vieil homme barbu au ciel écoute nos prières et surveille nos péchés? L’humain ne devrait-il pas chercher le réel bonheur lors de son bref passage sut Terre plutôt qu’à plaire un Dieu imaginaire ? Or, La consommation croissante d’antidépresseurs dans les pays occidentaux démontre que le consumérisme n’y livre pas non plus le bonheur promis. Heureusement, de récentes découvertes scientifiques nous apportent un éclairage nouveau sur les mécanismes biologiques du bonheur et Incidemment un fondement évolutionniste à la morale. Et si les sages de l’ Antiquité avaient finalement raison ?

 

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre l atheisme expliqé

« L’athéisme expliqué, ce que croient ceux qui ne croient pas » par Paul Desalmand

Pour faire simple, il y a toujours eu ceux qui croient et ceux qui ne croient pas, soit deux grands courants, ou systèmes, de philosophie : le système théiste où tout revient à Dieu, au divin et le système athée, qui se passe de Dieu, remplacé parfois par la Nature. Ces deux systèmes sont-ils conciliables ? Sur bien des points : non ! Mais tout au long de l’histoire, des évolutions se sont produites. Paul Desalmand tente ici d’en faire la synthèse de façon didactique pour la rendre accessible au plus grand nombre.

Sommes-nous libres ? Voulons-nous être libres ? Ou sommes-nous soumis à la loi de Dieu ou de différents dieux qui déterminent, prédéterminent ce qu’il advient de nous et nous privent ainsi plus ou moins de liberté ?

Critiques et disponibilité sur Amazon

 

livre l invention de dieu

« L’invention de Dieu » par Thomas Romer

Comment un dieu parmi d’autres est-il devenu Dieu ? Telle est l’énigme fondatrice que cette plongée aux sources du monothéisme se propose d’élucider en parcourant, sur un millénaire, les étapes de son invention.
D’où vient ce dieu ? Quels étaient ses attributs et quel était son nom avant que celui-ci ne devienne imprononçable ? Sous quelles formes était-il vénéré ? Pourquoi les autres divinités déchurent-elles ?
À la lumière de la critique historique, philologique et exégétique et des plus récentes découvertes de l’archéologie et de l’épigraphie, Thomas Römer livre les réponses d’une enquête passionnante sur les traces d’une divinité de l’orage et de la guerre érigée, après sa  » victoire  » sur ses rivaux, en dieu unique, universel et transcendant.

Spécialiste mondialement reconnu de l’Ancien Testament, Thomas Römer occupe la chaire  » Milieux bibliques  » au Collège de France ; il est également professeur à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne.

 

Critiques et disponibilité sur Amazon

livre traité d athéologie

« Traité d’athéologie » par Michel Onfray

« Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place et de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l’au-delà, l’ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l’épouse et la mère, l’âme e l’esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré… »

En philosophie, il y eut jadis une époque « Mort de Dieu ». La nôtre, ajoute Michel Onfray, serait plutôt celle de son retour. D’où l’urgence, selon lui, d’un athéisme argumenté, construit, solide et militant.

 

Critiques et disponibilité sur Amazon