Allez mettre votre burqa !

photos femmes burka
Le  16 aout 2021, , le @guardian partageait le témoignage d’une étudiante de Kaboul.
« (Ce dimanche matin) les hommes debout se moquaient des filles et des femmes, riaient de notre terreur. « Allez mettre votre chadari [burqa] », a crié l’un d’eux. « Ce sont vos derniers jours dans la rue », a déclaré un autre. « Je vais épouser quatre d’entre vous en un jour », a déclaré un troisième.
J’ai travaillé tant de jours et de nuits pour devenir la personne que je suis aujourd’hui, et ce matin, en rentrant à la maison, la toute première chose que mes sœurs et moi avons faites a été de cacher nos cartes d’identité, diplômes et certificats. C’était dévastateur. Pourquoi devrions-nous cacher ce dont nous devrions être fières ? En Afghanistan maintenant, nous ne sommes pas autorisées à être reconnues pour ce que nous sommes.
En tant que femme, je me sens victime de cette guerre politique que les hommes ont déclenchée.
J’ai l’impression de ne plus pouvoir rire aux éclats, je ne peux plus écouter mes chansons préférées, je ne peux plus retrouver mes amis dans notre café préféré, je ne peux plus porter ma robe jaune ou mon rouge à lèvres rose préféré. Et je ne peux plus aller à mon travail ou terminer le diplôme universitaire pour lequel j’ai travaillé pendant des années.
Je ne m’attendais pas à ce que nous soyons à nouveau privées de tous nos droits fondamentaux et que nous voyagions 20 ans en arrière! après 20 ans de lutte pour nos droits et notre liberté »
Les raisons de cette débâcle face aux talibans sont multiples et le sentiment d’impuissance immense. Mais nous devons refuser l’indifférence.
Les femmes et les enfants seront comme toujours les premiers à en payer le prix.
Quelques commentaires relevés sur Facebook:
« Au vu de la facilité avec laquelle les talibans sont entrés dans Kaboul comme dans du beurre en sus d’avoir repris tout le territoire, force est de constater que tout ou presque la gent masculine afghane est de fait talibanisée en terme de volonté d’appliquer la charia et de réduire la femme à un étui pénien extensible pour phallus avec sac à f..tre intégré. J’ai honte pour ces hommes qui à mon sens relèvent plus de l’engeance que de l’espèce humaine car si en effet cette dernière est scientifiquement une et indivisible, force est de constater que certaine de ses déclinaisons ne méritent pas d’être considérés avec humanité ! »
« Toutes les nations se sont construites par leur peuple. Les afghans ont ce qu’ils méritent et ce qu’ils ont souhaité « , hélas
Compétences

Posté le

27 août 2021

Laisser un commentaire