En 2021, 51% d’entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt.

Article du figaro:

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-francais-croient-de-moins-en-moins-en-dieu-20210923

 

Un peu plus de la moitié (51%) des Français ne croit pas en Dieu, selon un sondage Ifop* pour l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) publié jeudi. À la question «Vous, personnellement croyez-vous en Dieu?», 51 % des sondés répondent «non» (contre 44% en 2011 et 2004). Les Français étaient 66% à croire en Dieu en 1947, selon un sondage Ifop de l’époque. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

Par ailleurs, 68% des Français pensent que les religions «peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives : respect de l’autre, tolérance, générosité, responsabilité». Ils étaient 77% à le penser en 2009. Pour 54% des personnes interrogées, «toutes les religions se valent» (62% en 2007). Pour 47% des Français, «le message et les valeurs du christianisme sont toujours d’actualité». Et pour 47%, «les religions peuvent contribuer positivement aux grands débats de société : bioéthique, moralisation de l’économie, famille» (contre 51% en 2009).

*L’enquête a été menée du 24 au 25 août auprès d’un échantillon de 1.028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne, selon la méthode des quotas.

association ajir

article BFFM TV

91% des sondés déclarent également que l’épidémie de Covid-19 ne les pas rapprochés d’une pratique religieuse.
 

Un peu plus de la moitié (51%) des Français ne croit pas en Dieu, et l’épidémie de Covid-19 a eu peu d’effet sur la pratique religieuse, selon un sondage Ifop pour l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) publié jeudi.

À la question « Vous, personnellement croyez-vous en Dieu? », 51% des sondés répondent « non » (contre 44% en 2011 et 2004). Les Français étaient 66% à croire en Dieu en 1947, selon un sondage Ifop de l’époque. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

 

L’épidémie de Covid-19 les a-t-elle rapprochés d’une pratique religieuse ? « Non », disent les interviewés, à 91%. Seuls 9% répondent par l’affirmative.

Pour 54% des personnes interrogées, « toutes les religions se valent »

Sondés sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019, 79% répondent que cet événement n’a pas réveillé en eux de « sentiment religieux » ni de « fibre spirituelle ». Mais 21% ressentent le contraire. Autre enseignement: les Français parlent de moins en moins de religion en famille: ils sont 38%, contre 58% en novembre 2009. Et seuls 29% en parlent avec leurs amis (49% en 2009).

L’étude s’intéresse aussi à leur avis sur le pape François; 41% pensent qu’il défend « plutôt bien » les valeurs du catholicisme, 44% qu’il les défend « ni bien ni mal » et 15% « plutôt mal ».

Par ailleurs, 68% des Français pensent que les religions « peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives: respect de l’autre, tolérance, générosité, responsabilité ». Ils étaient 77% à le penser en 2009.

Pour 54% des personnes interrogées, « toutes les religions se valent » (62% en 2007). Pour 47% des Français, « le message et les valeurs du christianisme sont toujours d’actualité ». Et pour 47%, « les religions peuvent contribuer positivement aux grands débats de société: bioéthique, moralisation de l’économie, famille » (contre 51% en 2009).

L’enquête a été menée du 24 au 25 août auprès d’un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne, selon la méthode des quotas.

article du père Danzier dans Valeurs actuells:

[Père Danziec] Déclin religieux : l’âme française en danger de mort

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/chantal-delsol-les-francais-sont-ils-devenus-athees-20210927

 

 

« According to a survey released Tuesday by the Pew Research Center, this group — commonly known as the “nones” — now constitutes 29% of American adults. That’s up from 23% in 2016 and 19% in 2011. »

source atheist for liberty 15 dec 2021

https://www.fox13memphis.com/news/whats-your-religion/QFM7YICYXH76M723SDJQMBVHR4/?fbclid=IwAR2q0iHNP5SzTNhYTEzLV-5Q4Jm9DpRHcGcZobzJVF04Lui-yjQXr7mmq20

 

Currently, 29% of American adults are religiously unaffiliated and these secularizing shifts « show no signs of slowing. »

American humanist

21/12/2021

 

pewresearch

About Three-in-Ten U.S. Adults Are Now Religiously Unaffiliated

 

 

facebook ameican atheist 15 dec 2021
 
BONJOUR À TOUS LES NOUVEAUX AMÉRICAINS NONRELIGIEUX DEHORS !
Pew vient d’annoncer que le pourcentage d’Américains qui s’identifient comme non religieux a augmenté de 10 % au cours de la dernière décennie pour atteindre un record de 29 %

 

DOUBLON ??

En 2021, 51% d’entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt.

Article du figaro:

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-francais-croient-de-moins-en-moins-en-dieu-20210923

 

Un peu plus de la moitié (51%) des Français ne croit pas en Dieu, selon un sondage Ifop* pour l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) publié jeudi. À la question «Vous, personnellement croyez-vous en Dieu?», 51 % des sondés répondent «non» (contre 44% en 2011 et 2004). Les Français étaient 66% à croire en Dieu en 1947, selon un sondage Ifop de l’époque. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

Par ailleurs, 68% des Français pensent que les religions «peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives : respect de l’autre, tolérance, générosité, responsabilité». Ils étaient 77% à le penser en 2009. Pour 54% des personnes interrogées, «toutes les religions se valent» (62% en 2007). Pour 47% des Français, «le message et les valeurs du christianisme sont toujours d’actualité». Et pour 47%, «les religions peuvent contribuer positivement aux grands débats de société : bioéthique, moralisation de l’économie, famille» (contre 51% en 2009).

*L’enquête a été menée du 24 au 25 août auprès d’un échantillon de 1.028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne, selon la méthode des quotas.

association ajir

article BFFM TV

91% des sondés déclarent également que l’épidémie de Covid-19 ne les pas rapprochés d’une pratique religieuse.
 

Un peu plus de la moitié (51%) des Français ne croit pas en Dieu, et l’épidémie de Covid-19 a eu peu d’effet sur la pratique religieuse, selon un sondage Ifop pour l’Association des journalistes d’information sur les religions (Ajir) publié jeudi.

À la question « Vous, personnellement croyez-vous en Dieu? », 51% des sondés répondent « non » (contre 44% en 2011 et 2004). Les Français étaient 66% à croire en Dieu en 1947, selon un sondage Ifop de l’époque. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

 

L’épidémie de Covid-19 les a-t-elle rapprochés d’une pratique religieuse ? « Non », disent les interviewés, à 91%. Seuls 9% répondent par l’affirmative.

Pour 54% des personnes interrogées, « toutes les religions se valent »

Sondés sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019, 79% répondent que cet événement n’a pas réveillé en eux de « sentiment religieux » ni de « fibre spirituelle ». Mais 21% ressentent le contraire. Autre enseignement: les Français parlent de moins en moins de religion en famille: ils sont 38%, contre 58% en novembre 2009. Et seuls 29% en parlent avec leurs amis (49% en 2009).

L’étude s’intéresse aussi à leur avis sur le pape François; 41% pensent qu’il défend « plutôt bien » les valeurs du catholicisme, 44% qu’il les défend « ni bien ni mal » et 15% « plutôt mal ».

Par ailleurs, 68% des Français pensent que les religions « peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives: respect de l’autre, tolérance, générosité, responsabilité ». Ils étaient 77% à le penser en 2009.

Pour 54% des personnes interrogées, « toutes les religions se valent » (62% en 2007). Pour 47% des Français, « le message et les valeurs du christianisme sont toujours d’actualité ». Et pour 47%, « les religions peuvent contribuer positivement aux grands débats de société: bioéthique, moralisation de l’économie, famille » (contre 51% en 2009).

L’enquête a été menée du 24 au 25 août auprès d’un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne, selon la méthode des quotas.

article du père Danzier dans Valeurs actuells:

[Père Danziec] Déclin religieux : l’âme française en danger de mort

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/chantal-delsol-les-francais-sont-ils-devenus-athees-20210927

 

 

Houssame Bentabet : « De plus en plus de musulmans en France  pourraient quitter l’islam » Middle East Eye 

Abonnez-vous à notre lettre gratuite d'actualités Relifakes.com

 

Lettre hebdomadaire sur tout ce qui concerne les "Sans religion" et leur combat contre le fléau des religions et l'obscurantisme. La lettre ne comporte aucune publicité. La liste des abonnés n'est revendue à aucun tiers. Vous pouvez toujours vous désabonner à tout moment.

 

e nouveau site Relifakes.com milite pour réduire l’influence omniprésente des religions et contrer l’endoctrinement des populations, surtout des plus jeunes. Merci de partager !

Vous êtes maintenant abonné à la lettre Relifakes.com